1. Nos formations pour adultes
  2. L'École d'Ingénieurs du Cnam (EiCnam)

L'École d'Ingénieurs du Cnam (EiCnam)

« L'EiCnam, une école pas comme les autres... »

Les ingénieurs Cnam sont les héritiers d’une longue tradition. Proches du terrain, managers expérimentés capables de mener des projets complexes au plus haut niveau, les ingénieurs Cnam sont amenés, par les responsabilités qu’ils exercent à jouer un rôle moteur au service de l’innovation et du développement économique.

Chiffres clés :

  • 1924 : premier diplôme d’ingénieur.
  • 1000 élèves diplômés par an.
  • 30 000 diplômés.

Les titres de l'EiCnam sont habilités par la Commission des Titre d'Ingénieur (CTI).

L'EiCnam adhère à la Conférence des grandes écoles (CGE).

Les grandes étapes pour obtenir le diplôme d'ingénieur en se formant Hors Temps de Travail (HTT)

Salarié, travailleur indépendant, profession libérale ou demandeur d’emploi, vous pouvez devenir ingénieur en construisant votre parcours à votre rythme (formation à distance, semaines bloquées, cours du soir et du samedi…).

La formation se fait à son rythme en construisant son parcours et en capitalisant, sans contrainte de délais, les unités d'enseignement nécessaires à l'obtention du diplôme.

1.L'examen d'admission

C’est quoi ?

L'examen d'admission a pour objectif de :

  • vérifier que les candidats réunissent l'ensemble des conditions leur permettant de suivre le cursus d'ingénieur,
  • accompagner chacun dans son choix de parcours,
  • indiquer les ressources dont ils pourront disposer tant auprès des personnels AIO de l'établissement que des enseignants.

Pour qui ?

Le candidat qui remplit les conditions suivantes :

  • avoir obtenu un diplôme scientifique ou technique de premier cycle,
  • avoir validé les UE du 1er semestre.

Nul ne peut se présenter plus de 3 fois à l'examen d'admission.

Comment ?

L'examen d’admission se déroule en deux étapes :

Un examen d'admissibilité organisé par le responsable régional EICnam et des enseignants responsables de filière dans le centre Cnam d’Aix ou Nice ; ils :

  • examinent les dossiers des candidats,
  • procèdent aux entretiens,
  • établissent un procès-verbal pour chaque candidat.

Le jury d'admissibilité transmet au jury d'admission la liste des élèves et les procès-verbaux.

Un jury d'admission national qui se charge de :

  • statuer pour tous les parcours du diplôme,
  • établir la liste des élèves admis à l'école d'ingénieurs,
  • transmettre le nom des admis à la Direction nationale des formations.

2.L'oral probatoire

L’oral probatoire qui équivaut à l'UE "Information et communication pour l'ingénieur" a pour objectif de vérifier que le candidat a acquis les connaissances, les compétences et le savoir-être requis pour exercer le métier d'ingénieur.

Le passage de l'oral probatoire permet :

  • l’inscription au mémoire,
  • conduit à la désignation d'un tuteur·rice enseignant·e.

Nul ne peut se présenter plus de trois fois à l’oral probatoire.

L'inscription à l'oral probatoire est conditionné par l'admission à l'école d'ingénieurs.

3.Le mémoire d'ingénieur

Le sujet du mémoire est arrêté par le directeur de l'école d'ingénieur sur proposition de l’enseignant responsable du parcours.

Le mémoire d'ingénieur consiste en la réalisation de tout ou partie d'un projet dans un contexte professionnel. Il s'agit :

  • d'analyser un problème d'origine industrielle
  • de le traduire en termes scientifiques, techniques ou d'organisation
  • de constituer une bibliographie appropriée
  • de définir une solution et de la mettre en œuvre.
  • de préciser, le cas échéant, le point atteint dans l'évolution du projet, le programme de travail à poursuivre, les résultats escomptés.

Le travail effectif sur le sujet du mémoire correspond à au moins un semestre à temps plein. Il est classiquement précédé de six semaines pour la définition du sujet et l'organisation du travail, et se poursuit par six semaines d'exploitation des résultats et de préparation de la soutenance.

Le mémoire se prépare dans une entreprise ou dans un laboratoire.

La soutenance du mémoire est autorisée par l'enseignant responsable du parcours ou le·la tuteur·rice enseignant·e.

Le jury de soutenance du mémoire est constitué par décision du directeur de l'école d'ingénieurs. Il est présidé par l'enseignant responsable du parcours qui peut déléguer cette fonction à un autre enseignant. Il comprend, a minima, outre son président, le·la tuteur·rice du mémoire, un enseignant du domaine et/ou une personnalité du monde économique ou de l'enseignement supérieur extérieur à l'établissement dont la compétence se rapport e au sujet du mémoire.

La préparation du mémoire, et de fait sa soutenance, sont conditionnés par la validation de l'examen probatoire.

En savoir plus sur l'école d'ingénieurs du Cnam: EICNAM

Documents à télécharger