Vous êtes demandeur d'emploi ?

Toute inscription au CNAM nécessite une prescription de pôle Emploi. Associez votre conseiller Pôle Emploi à votre construction de projet de formation. Celui-ci vous délivrera la prescription nécessaire. Il existe plusieurs dispositifs mobilisables selon votre situation :

L'aide au financement avec AG2R LA MONDIALE

Edité le 09/02/2019

Le groupe AG2R LA MONDIALE prend en charge les frais pédagogiques de leurs participants inscrits à Pôle emploi qui souhaitent suivre une formation au sein des centres Cnam, dans la limite des places disponibles.

En savoir plus »

Le CPF - Compte Personnel Formation

Edité le 14/02/2019

Le compte personnel de formation (CPF) est utilisable par tout demandeur d'emploi, tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante.

Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (DIF). Les demandeurs d'emploi ne cumulent pas de droits. Les droits présents dans le compte CPF correspondent aux activités professionnelles passées prises en compte à partir de 2015.

Depuis le 1er janvier 2019, il est alimenté en euros et non plus en heures.

En savoir plus »

Le CIF CDD

Edité le 03/08/2012

Si vous avez achevé un contrat à durée déterminée depuis moins d’un an, vous pouvez peut être mobiliser un Congé Individuel de Formation (CIF-CDD).

En savoir plus »

L'Aide Individuelle à la Formation (AIF)

Edité le 06/02/2019

Qui peut bénéficier de cette aide ?

  • Les demandeurs d'emploi
  • Les personnes en accompagnement CRP (convention de reclassement peronnalisé), CTP (contrat de transition professionnelle) ou CSP (contrat de sécurisation professionnelle)

En savoir plus »

Le co-financement du Conseil Régional PACA

Edité le 12/04/2013

Le Conseil Régional Paca soutient l’accès à l’enseignement supérieur de personnes ciblées exclues du travail ou inscrites dans une démarche de promotion sociale pour élever leur niveau de qualification ou pour adapter leurs compétences aux besoins de l’économie. Ces personnes ciblées sont les demandeurs d’emploi jeunes ou adultes, les salariées fragilisés sur le marché du travail (salariés en CDD de moins de 4 mois et/ou en temps partiel subi) et les personnes souhaitant engager des études de l’enseignement supérieur dans une démarche de promotion sociale ou en vue d’adapter leurs compétences aux besoins de l’économie.

En savoir plus »