1. Espace élèves
  2. Archives des actualités
  3. Inauguration du Pendule de Foucault

Inauguration du Pendule de Foucault

Le 10 octobre 1794, l’Abbé Grégoire signait l’acte de naissance officiel du Conservatoire national des arts et métiers par un décret approuvé par la Convention Nationale.

Pour célébrer cet évènement, le Cnam et l’Ecole de la Deuxième Chance ont le plaisir de vous inviter à l’installation d’un Pendule de Foucault le vendredi 10 octobre 2014.

  • 10h30 : Conférence inaugurale par Michel BERA, Professeur titulaire de la chaire de modélisation statistique du risque du Cnam
  • 11h30 : Inauguration du Pendule de Foucault

L'inauguration sera suivie d'un cocktail.

Cette cérémonie se déroulera dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance - 360, Chemin de la Madrague Ville - 13015 Marseille.

Inscription gratuite et obligatoire, contactez Sylvie PINTURIER par email à sylvie.pinturier@cnam.fr.

Le Pendule de Foucault

Illustration Pendule de Foucault

Le pendule de Léon Foucault (1819-1868) : la première preuve de la solution d’une querelle vieille de 2000 ans.

A l’époque, nul ne doutait plus de la rotation de la Terre mais, en dehors de l'observation du mouvement apparent des étoiles, personne n'avait pu mettre en évidence et prouver ce phénomène apparemment simple.

C'est en janvier 1851, que Léon Foucault monte dans sa cave voûtée sa première expérience. Un mois plus tard, il la présente solennellement devant l’Académie des Sciences. Le 3 février 1851, certains reçoivent une invitation ainsi libellée :

« Vous êtes invités à venir voir tourner la Terre dans la salle méridienne de l'Observatoire de Paris ». 

Programme de la conférence

Vous aussi, venez voir tourner la Terre

L'évolution historique de la perception des hommes de leur rapport au monde et plus particulièrement à la voûte étoilée : 7 corps célestes qui tournent autour de la Terre en apparence - l'importance de la prédiction des éclipses de soleil et de lune dans les cultures des différents âges - les modèles des grecs anciens (rassemblés dans le Mécanisme d'Anticythère, exposition passée au Musée du Cnam) hérités des savoirs sumériens et chaldéens - le modèle géocentrique d'Aristote et de Ptolémée - l'héliocentrisme de Copernic - les observations "fractales" des satellites de Jupiter et des cratères de la Lune par la lunette de Galilée - les modèles de Newton (1687) et de Kepler - la preuve finale en 1851 par Foucault et son pendule du fait que la Terre tourne sur elle-même en environ 24h.