La validation des acquis de l'expérience (VAE)

Depuis la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002, modifiée par la loi n°2016-1088 du 8 août 2016, toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, peut prétendre à la VAE en vue de l’acquisition d’un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle.

Valider les acquis de votre expérience peut vous permettre d'obtenir une certification du Cnam en partie ou dans sa totalité...

A qui s’adresse la VAE ?

A toute personne pouvant justifier d’une durée minimale d’acquisition d’au moins 1 an d’expérience, au niveau et en relation directe avec la certification visée (art. L335-5 du Code de l’Education). Les expériences peuvent avoir été exercées en continu ou discontinu, à temps plein ou à temps partiel et sous différents statuts: activité salariée, activité non salariée, activité bénévole, syndicale, associative, stage ou alternance.

Dans ce cadre vous devez expliciter dans un dossier la manière dont vous avez acquis en situation professionnelle les compétences, aptitudes et connaissances liées à tout ou partie du diplôme.

En réalisant son positionnement, le candidat peut s’apercevoir que certaines unités d’enseignement ne sont pas couvertes par les acquis de son expérience. La demande en validation des acquis de l’expérience du candidat sera partielle et alors complétée par des actions de formation.

La VAE, étape par étape

  1. S'inscrire en ligne sur le site Cnam dédié à la VAE (Div@).
  2. S'inscrire à une réunion d'information collective dans un des centres Cnam Paca (Aix - Marseille ou Nice).
  3. Après ces 2 étapes, le candidat reçoit par mail un livret de recevabilité (LIVRET 1): l’objectif est d'analyser la recevabilité de la candidature à la VAE en termes de durée de l’expérience et de lien entre les activités exercées et le référentiel de la certification visée.
  4. Après avoir rempli ce livret (environ 1 mois plus tard), le candidat sollicite via Div@ un 1er entretien (entretien de recevabilité).
  5. Le candidat est alors contacté par un conseiller VAE pour une date de rendez-vous, l'objectif étant de finaliser le LIVRET 1 (choix du diplôme, stratégie VAE, devis).

Dès validation de la recevabilité de votre projet de VAE, vous pouvez vous inscrire et démarrer l'élaboration du LIVRET 2 et l'accompagnement.

Il est possible de démarrer une VAE tout au long de l’année. Il y a 3 sessions de jury par an. Les dossiers sont déposés 2 mois avant chaque session auprès de votre conseiller VAE.

Les compléments dans le cadre d’une validation partielle : Dans le cadre d’une validation partielle, le jury indique au candidat les connaissances, aptitudes et compétences à développer et dont il devra apporter la preuve.

Un des moyens de complément concerne la formation. Le candidat suit la formation permettant de développer les connaissances, aptitudes et compétences préconisées par le jury.

La prestation proposée

  • Une étude de faisabilité en amont du dispositif : Examen des informations fournies par le demandeur visant à s’assurer de l’adéquation de la demande en regard du dispositif.
  • Des ressources méthodologiques favorisant l’élaboration des éléments soumis à l’appréciation du Jury : guides, notices, exemples de dossiers, éléments méthodologiques, référentiels, textes législatifs...
  • Un accompagnateur VAE en charge d’aider le candidat à prendre conscience de ce qui constitue sa pratique et compétences associées et ce, par le questionnement à visée d'explicitation. L’accompagnateur a également pour mission de guider le candidat dans l’émergence, la structuration et la présentation écrite de ses acquis professionnels en regard du référentiel de tout ou partie du diplôme visé.
  • Un suivi administratif, de la contractualisation à la notification de décision en passant par la phase de vérification de la conformité du dossier avant envoi sur Paris pour examen par le jury.

Étude de faisabilité

Avant tout engagement, il est nécessaire de sécuriser votre entrée dans le dispositif via l'étude de faisabilité.

A l'issue de l'examen des éléments de votre demande, des recommandations quant à l'entrée dans le dispositif VAE sont formulées. Sur cette base, vous décidez de mettre en œuvre ou non votre démarche en validation.

Financer sa VAE

Les différents dispositifs permettant de financer votre VAE vous seront présentés lors de la réunion d’information collective. Quelle que soit votre situation, des dispositifs existent pour vous aider à financer votre VAE.



Accéder à DIV@ »