L'École d'Ingénieurs du Cnam

Niveau III

Aucune formation de niveau III
pour ce domaine

Niveau II

Aucune formation de niveau II
pour ce domaine

« L'EiCnam, une école pas comme les autres... »

Les ingénieurs Cnam sont les héritiers d’une longue tradition. Proches du terrain, managers expérimentés capables de mener des projets complexes au plus haut niveau, les ingénieurs Cnam sont amenés, par les responsabilités qu’ils exercent à jouer un rôle moteur au service de l’innovation et du développement économique.

Les titres de l'EiCnam sont habilités par la Commission des Titre d'Ingénieur (CTI).

L'EiCnam adhère à la Conférence des grandes écoles (CGE).

Adultes : Se former hors temps de travail tout en travaillant

Salarié, travailleur indépendant, profession libérale ou demandeur d’emploi, vous pouvez devenir ingénieur en construisant votre parcours à votre rythme (formation à distance, semaines bloquées, cours du soir et du samedi…).

La formation se fait à son rythme en construisant son parcours et en capitalisant, sans contrainte de délais, les unités d'enseignement nécessaires à l'obtention du diplôme.

Architecture de la formation

Le cursus se déroule en deux cycles :

Le cycle préparatoire

Les dominantes de la spécialité dans leurs aspects fondamentaux et technologiques y sont étudiés. 7 unités d'enseignement sont requises pour achever le cycle préparatoire. A la fin de ce cycle se déroule, à l'initiative du candidat, l'examen d'admission à l'école d'ingénieur. Cet examen a pour objectif d'identifier les candidats capables de devenir ingénieur, de les conseiller et de leur désigner un tuteur afin d'optimiser leurs chances d'obtenir le diplôme dans les meilleures conditions. Le candidat présente son dossier de candidature et passe un entretien individuel. Le dossier inclut la présentation du parcours d'études et du parcours professionnel, le projet de formation et le projet professionnel. Le candidat doit pouvoir justifier d'un an d'expérience professionnelle dans la spécialité (ou d'un stage de 6 mois). L'admission est ensuite prononcée par le jury national de l'EiCnam qui se réunit une fois par mois.

Le cycle de spécialisation

Il regroupe les enseignements approfondis de la spécialité, déclinés par options (il faut obtenir 4 ou 5 UE en fonction de la spécialité), les sciences et méthodes de l'ingénieur et l'anglais (Niveau B2, Bulat 3). Le candidat doit justifier d'une expérience professionnelle de trois ans minimum à la date de soutenance du mémoire, dont deux dans la spécialité et suffisamment qualifiante. Le cycle de spécialisation s'achève par la soutenance du mémoire. Le mémoire a pour sujet une mission d'ingénieur dans l'entreprise. Il est rédigé à partir de la réalisation de tout ou partie d'un projet de nature professionnelle, traduit en termes scientifiques et techniques, avec présentation d'une solution et de sa mise en œuvre, accompagné d'une documentation appropriée. La soutenance se déroule devant un jury de professeurs et de professionnels et donne lieu à une discussion avec le candidat.

Jeunes : Poursuivre ses études tout en travaillant

Architecture de la formation

La formation se déroule en alternance dans deux lieux : l’école et l’entreprise. Elle est découpée en séquences dites académiques et professionnelles et sont articulées en fonction du compétences professionnelles à développer en entreprise, avec une séquence à l'international.

La formation académique comprend 1800 heures d'enseignement encadrés sur trois années comprenant des enseignements spécifiques à la spécialité, des sciences de l'ingénieur, des sciences économiques humaines et sociales, et de l'anglais.

La formation en entreprise évolutive, permet la réalisation de projets en entreprise tout au long de la formation et une prise de responsabilités techniques, d'organisation et d'encadrement progressive.

En 1ère année l'apprenti se voit généralement confier des missions techniques permettant d'appréhender différentes méthodes de conception industrielle. En 2ème année, des missions techniques plus complexes intégrant une dimension projet et des éléments économiques et stratégiques. Enfin en 3ème année, l'apprenti est placé dans la situation d'un ingénieur débutant. Les missions confiées lors de la dernière année font souvent l'objet du sujet du mémoire d'ingénieur soutenu devant un jury, par l'apprenti, à l'issue de sa formation.

Chaque alternant bénéficie d'un double tutorat. Un tuteur « école » et un tuteur « entreprise » qui l'accompagnent tout au long de sa formation.