1. Formations pour adultes
  2. Électronique

Formations du domaine Électronique

Niveau III

Aucune formation de niveau III
pour ce domaine

Niveau II

Aucune formation de niveau II
pour ce domaine

Niveau I

Aucune formation de niveau I
pour ce domaine

Découvrez le marché de l'emploi du domaine Électronique en région PACA :

Infos métiers

« Ordinateurs, smartphones, téléviseurs... Que serait notre quotidien sans l'électronique ? On retrouve les professionnels de ce secteur innovant dans l'aéronautique, l'automobile, chez les fabricants de composants et d'équipements électroniques... Les diplômés bac + 5 sont très courtisés. La majorité d'entre eux font leurs premières armes dans la recherche et le développement avant de poursuivre dans le management, l'expertise... Pour autant, les entreprises ont besoin de techniciens, en bureau d'études, production et maintenance, et d'opérateurs pour leurs lignes de production. »

Source : Onisep

L'ELECTRONICIEN ne manque donc pas de travail. Selon son secteur d'activité et son poste, il peut participer a la fabrication des circuits, assembler des composants électroniques (puces, semi-conducteurs, ...), réaliser des tests pour vérifier la fiabilité d'un produit avant le lancement de sa production en série. Il travaille alors en bureau d'études. Sur un site de production, il assemble les différents composants d'un équipement électronique et assure la maintenance et la réparation des machines. Si sa tache est souvent spécialisée dans les grandes entreprises industrielles, il est beaucoup plus polyvalent dans les PME, ou il peut passer de la conception à la maintenance ou au service après-vente.

Le marché de l'emploi

Selon l’INSEE dans son exercice de prospective régionale Paca, d’ici 2030, le secteur de la fabrication d’équipements électroniques se replierait de 5000 emplois. Parallèlement, selon l’étude prospective du GIFAS – Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales, se trouve face à une augmentation des besoins de personnels qualifiés en particulier ingénieur dans un contexte de départs à la retraite importants et de désaffection des études scientifiques et des métiers de l’industrie. Cette forte tension est déjà palpable puisqu’il faut en moyenne 1 an pour recruter sur un poste hautement qualifié. Les métiers d’ingénieurs recherchés se situent dans les fonctions de conception : R&D, bureau d’études, industrialisation, essais/méthodes. Les besoins en compétences se situent pour le domaine de l’électronique dans les systèmes embarqués, hyperfréquence…

Selon l’étude sur la filière et les métiers de l’électronique réalisée par l’Observatoire de la Métallurgie, les besoins en compétences électroniques sont forts dans certains domaines industriels clés pour la France, en particulier pour les spécialités du test et de l’électronique analogique.

Dans certains secteurs clés comme l’électronique analogique et en particulier l’électronique de puissance ou encore dans le domaine de l’électromagnétisme, la demande excède sensiblement l’offre de travail et les compétences manquent.