École nationale du jeu et des médias interactifs numériques

Niveau III

Aucune formation de niveau III
pour ce domaine

Niveau II

Aucune formation de niveau II
pour ce domaine

École nationale du jeu et des médias interactifs numériques (Enjmin)
Entrez dans l'univers de la grande école publique dédiée à la formation, aux métiers et à la recherche dans le domaine du jeu vidéo et des médias interactifs numériques !

L'École nationale du jeu et des médias interactifs numériques

  • Établissement public d’enseignement supérieur et de recherche, créé en 2005
  • Des formations supérieures reconnues dans l’univers des médias numériques
  • + de 40 prix et récompenses décernés aux étudiants pour les jeux développés dans le cadre de leur formation
  • Collaboration avec 8 universités et centres de recherches dans le monde entier et accueil d’étudiants étrangers

Les missions du Cnam-Enjmin

  • Former des professionnels, des chercheurs et des artistes de haut niveau
  • Constituer un lieu de recherche fondamentale et appliquée dans les domaines scientifiques et techniques, supports des médias interactifs
  • Proposer une ouverture aux professionnels de l’audiovisuel cherchant une nouvelle orientation et une qualification
  • Accompagner les élèves et anciens élèves dans leur demande d’aides financières à la création d’œuvres ou d’entreprises
  • Créer un lieu de rencontres internationales, physique et virtuel, ouvert aux auteurs professionnels et aux chercheurs des médias interactifs numériques.

Découvrez une sélection de métiers du domaine Enjmin et les formations qui vous permettront d'y accéder :

Ingénieur d'études en informatique mobile

Paramétrage de réseaux ou de serveurs, développement de Java et des applications mobiles ou logicielles, architecture, design, optimisation des données… autant de missions qui incombent à l’ingénieur. Après avoir établi les priorités, pris connaissance du budget et des délais, il va mettre en place des innovations techniques et s’assurer d’élaborer les spécifications des fonctionnalités, critère prépondérant dans le projet. Il rédige les rapports d’activité et supervise le suivi des opérations, étape par étape, en lien direct avec sa hiérarchie.

Pour accéder à ce métier :

Ingénieur en intégration

L’ingénieur en intégration travaille chez un constructeur, un opérateur de télécommunication ou dans une société de service en ingénierie informatique.

Sa mission est d’assembler les différents éléments fabriqués par les équipes de développement et surtout de contrôler le bon fonctionnement du projet final. Si vous gérez un petit projet, vous devrez développer son intégration. Si vous développez un plus gros projet, vous devrez alors en tant qu’ingénieur intégration préparer, tester et analyser le projet pour y apporter les corrections nécessaires pour que le projet correspond à la demande client. Cette dernière étape peut être stressante pour l’ingénieur d’intégration car il va devoir faire face à d’éventuelles erreurs à corriger, il devra savoir gérer les priorités tout en respectant les délais.

Pour accéder à ce métier :