Formations de l'INTEC

Niveau III

Aucune formation de niveau III
pour ce domaine

Niveau II
Niveau I

L'INTEC est l’école spécialisée du Cnam dédiée aux métiers de la comptabilité, du contrôle de gestion, de l’audit et de la finance. Il propose des formations préparant aux diplômes phares de la comptabilité que sont le DCG et le DSCG. Ces deux diplômes d’Etat ouvrent l’accès aux métiers à l’expertise comptable et ont été conçus avec l’Ordre des experts comptables, intuition créée en 1945 pour représenter, défendre, valoriser les professionnels du secteur.

L'INTEC en chiffres

  • 1ère école spécialisée francophone dédiée aux métiers de la comptabilité, du contrôle et de l'audit
  • 78 centres dans 25 pays.
  • 12 000 élèves chaque année.
  • Fondée en 1931
  • 150 000 élèves formés

Préparez parallèlement deux diplômes et bénéficier d’une double chance !

La grande particularité de l’INTEC est de proposer ses propres diplômes, le DGC-INTEC et le DSGC-INTEC. Ces formations sont organisées de façon à permettre de se présenter la même année, sur le même programme mais à des dates différentes, aux examens de l’état (DCG, DSCG) et à ceux de l’INTEC (DGC, DSGC). Pour délivrer son diplôme, l’INTEC prend, pour chaque UE, la meilleure des deux notes obtenues aux examens de l’INTEC ou à ceux de l’état (sous réserve d’avoir obtenu à l’INTEC au moins 3 UE en DGC et 2 UE en DSGC). Pour délivrer ses diplômes, l'État prend en compte les UE obtenues à ses propres examens ainsi que des dispenses ou VAE. Il n'accepte pas les UE de l'INTEC prises individuellement (obtenues par examen ou VAE). Mais sur présentation du DGC de l'INTEC, comprenant au moins une UE de l'État, il délivre son diplôme correspondant, le DCG. Sur présentation du DSGC de l'INTEC, il délivre son diplôme, le DSCG, à condition d'avoir obtenu (par examen, dispense ou VAE de l'État) l’UE Gestion juridique, fiscale et sociale et l’UE Comptabilité et audit.

Suivre une formation à l’INTEC, c’est donc bénéficier d’une double chance de réussir !

Choisissez une formation souple et adaptée aux actifs !

La pédagogie de l'INTEC est fondée sur un enseignement en présentiel et un enseignement à distance (cours écrits imprimés ou téléchargeables, devoirs à faire corriger, compléments sur le site web, web conférences, etc.) complétés facultativement par des cours oraux en journée ou le soir. Vous pouvez donc parallèlement à vos études supérieures ou à votre activité professionnelle, suivre une formation complémentaire à l'INTEC et gagner un temps précieux.

Les formations par unités d'enseignement (UE) indépendantes et capitalisables, les dispenses d'UE, la possibilité de panacher des UE de l'INTEC et de l'État, permettent une souplesse exceptionnelle dans l'organisation des études.

Les cours à distance : Tous les élèves reçoivent le cours à distance des unités d'enseignement qu'ils suivent. Les cours à distance sont divisés en séries qui font l'objet de plusieurs envois ou téléchargements pendant l'année universitaire. Les séries sont accompagnées d'un ou plusieurs devoirs à soumettre à la correction. En début d'année, l’élève reçoit un Guide de la formation comportant des conseils méthodologiques et les calendriers de travail.

Le cours à distance de chaque unité d'enseignement (d'un volume moyen d'environ 500 pages) est autosuffisant : il couvre l'ensemble des connaissances et des savoir-faire décrits dans le programme officiel pour se présenter aux examens de l'INTEC et de l'État.

Le cours à distance comprend des devoirs à envoyer à la correction qui permettent de tester la compréhension du cours et d'évaluer le niveau d'apprentissage. Ils constituent un élément essentiel de notre dispositif de préparation à l'examen final. Ces devoirs peuvent être réalisés sur papier ou sur fichiers numériques. Cette dernière procédure permet de disposer d'un délai supplémentaire pour la remise des devoirs et de bénéficier d'un retour.

Le point de bonification

Pour chaque unité d'enseignement, un point de bonification de contrôle continu à l'examen final (1 point sur 20) peut être attribué par UE aux élèves qui obtiennent une moyenne au moins égale à 10/20 aux 2/3 des devoirs rendus dans les délais imposés par le calendrier communiqué en début d'année universitaire. Les élèves qui s'inscrivent tardivement ne peuvent prétendre à aucune dérogation particulière pour la remise hors délai de leurs devoirs. Par conséquent, tous les devoirs qui étaient à rendre avant la date de leur inscription ne pourront pas être pris en compte pour le calcul de la bonification. Un point de bonification est attribué pour une UE et pour une année universitaire donnée. Il n'est pas reportable sur une session d'examen ultérieure. Par contre, une note globale bonifiée d'une UE est reportable sur les sessions d'examen suivantes à condition qu'elle soit au moins égale à 6/20.

Des ressources pédagogiques en ligne

Sur www.cnamintec.fr, les élèves trouvent les programmes d'études, les plans de cours, des textes, des exercices, des QCM d'évaluation ainsi que les annales des examens de l'INTEC et de l'État. La consultation de ces compléments pédagogiques est vivement conseillée. Pour accéder à ce service, réservé aux élèves inscrits, un identifiant et un mot de passe vous sont nécessaires.

Seul l'INTEC permet une telle souplesse. Avant de choisir vos UE, prenez soin de bien mesurer la charge de travail, en tenant compte de votre temps disponible mais aussi de vos connaissances pour chaque discipline concernée.

Pour en savoir plus : http://intec.cnam.fr/le-cnam-intec/

Découvrez une sélection de métiers du domaine INTEC et les formations qui vous permettront d'y accéder :

Chef Comptable

Il établit les déclarations fiscales et sociales, élabore le bilan et établit le compte de résultat. Il réalise la tenue de la trésorerie, produit les états financiers et établit les prévisions de trésorerie...

Pour accéder à ce métier :

Contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion, également appelé responsable de la planification et de la gestion, exerce un contrôle permanent sur les budgets de l’entreprise. Il élabore la prévision budgétaire et met en place des procédures d'utilisation optimale des ressources. Source : CIDJ.

Pour accéder à ce métier :

Gestionnaire paie

Il établit les fiches de paie des salariés de l’entreprise en respectant les règles du droit du travail. Il s’occupe des déclarations sociales de l’entreprise et verse les cotisations à l’URSSAF, aux mutuelles et aux caisses de retraite. Il est en lien étroit avec l’activité de gestion du personnel...

Pour accéder à ce métier :

Commissaire aux comptes

Il contrôle les comptes publiés par les sociétés. Il vérifie qu’ils sont conformes à la réalité de l’entreprise. Il élabore le plan d’audit annuel et supervise les missions d'audit. Il contrôle la régularité, la fiabilité des opérations réalisées et des états financiers...

Pour accéder à ce métier :

Expert comptable

De l'établissement des comptes annuels au conseil en matière de gestion, de droit des affaires, de droit fiscal, de droit social, ou encore de conseil à l'export, l'expert comptable est le conseiller permanent du chef... Source : CIDJ.

Pour accéder à ce métier :

Découvrez le marché de l'emploi du domaine INTEC en région PACA :

Infos métiers

La comptabilité et la gestion s'intéressent à tous les chiffres de l'entreprise : achats, ventes, charges financières, investissements... Les domaines d'intervention des professionnels se sont élargis depuis quelques années, amenant à la création de nouveaux métiers. La comptabilité et la gestion ont aujourd'hui pour rôle de refléter la santé d'une entreprise, d'expliciter son fonctionnement, d'en permettre le pilotage et de la guider vers un développement optimal. Auparavant, ces métiers n'existaient que pour une question de légalité : on se conformait aux obligations légales en rendant accessibles les chiffres de l'entreprise à l'État. L'obligation légale existe toujours, mais la gestion et la comptabilité sont devenues de vrais outils nécessaires à la lisibilité, au fonctionnement de l'entreprise et donc à la mise en place d'un processus de croissance.

Le marché de l'emploi

Environ 400.000 personnes (dont 140.000 dans le cadre de la profession d'expertise comptable et de commissariat aux comptes, 260.000 dans les entreprises) exercent en France un emploi dans le domaine de la comptabilité et de la finance, soit à peu près 2 % de la population active. D'ici 2015, 82.000 emplois de comptable, 304.000 emplois de cadre et dirigeant administratif et 140.000 emplois de techniciens administratifs sont à pourvoir.

Source : DARES - Les métiers en 2015

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, 6 % des emplois concernent les techniciens des services comptables et financiers, services administratifs... et 14 % des emplois concernent les cadres administratifs comptables et financiers (expert comptables, comptables agréés, libéraux, chargés d'études économiques, financières, commerciales, cadres de la gestion des services administratifs, du personnel, cadres administratifs et financiers, etc.).

Source : Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

"Il y a eu un ralentissement des embauches mais les fonctions financières font partie des charnières dont on ne peut définitivement pas se passer dans une entreprise. Le fait est d'autant plus vrai en région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, région fortement dessinée par un tissus de PME."

Source : Cadremploi