La validation des acquis de l'expérience (VAE)

Modifié le 16/05/2024

Depuis la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002, modifiée par la loi n°2016-1088 du 8 août 2016, toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, peut prétendre à la VAE en vue de l’acquisition d’un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle.

Modifié le 16/05/2024

Valider les acquis de votre expérience peut vous permettre d'obtenir
une certification du Cnam en partie ou dans sa totalité...

A qui s’adresse la VAE ?

A toute personne pouvant justifier d’une durée minimale d’acquisition d’au moins 1 an d’expérience, au niveau et en relation directe avec la certification visée (art. L335-5 du Code de l’Éducation). Les expériences peuvent avoir été exercées en continu ou discontinu, à temps plein ou à temps partiel et sous différents statuts : activité salariée, activité non salariée, activité bénévole, syndicale, associative, stage ou alternance.

Cette expérience, en lien avec la certification visée, est validée par un jury.

Les certifications, enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) sont accessibles par la VAE (Décret du 24 avril 2002).

Les objectifs de la VAE

  • Un défi, une reconnaissance du parcours professionnel.
  • Une opportunité d'évolution professionnelle.
  • Une mise en adéquation du niveau de responsabilité avec une certification.
  • Une reconnaissance de ses compétences.
  • L'obtention d'une certification.

La VAE, étape par étape

La VAE au Cnam se décompose en deux étapes :

  • 1ère étape (administrative) : la recevabilité (Livret 1)
  • 2ème étape (pédagogique) : l’accompagnement (Livret 2)

ETAPE 1 : La recevabilité (Livret 1)

Dans un premier temps, le Cnam, organisme certificateur du diplôme que vous souhaitez valider, doit examiner la faisabilité de votre demande de VAE.

Prérequis :

  1. Avoir au minimum 1 an d’expérience justifiée.
  2. Avoir participé à une réunion d’information collective en visio (à distance).
  3. Avoir renseigné un dossier administratif de candidature sur le site DIV@ (Dispositif Interactif de Validation des acquis de l'expérience) qui est aussi appelé livret de recevabilité (ou livret 1).
  • -> S'inscrire en ligne sur le site Cnam dédié à la VAE DIV@ en renseignant une fiche-contact.

Ce téléservice est conforme aux dispositions du décret n° 2017-1135 du 4 juillet 2017 et de l’arrêté du 29 novembre 2017 fixant le modèle de formulaire « demande de recevabilité à la validation des acquis de l’expérience » et sa notice. Cerfa : 12818-02 / Notice : 51160#02/.

!!! Assurez-vous que votre connexion Internet a un débit suffisant et que votre ordinateur répond aux exigences d'une connexion en visio.

Afin de comprendre les différentes étapes du dispositif et prendre la décision de s’engager dans la démarche, sont abordés pendant cette réunion :

  1. Présentation du CNAM national et régional.
  2. Les chiffres de la VAE n-1.
  3. Le processus de la VAE – validation totale/partielle.
  4. Les dispositifs liés VAE/VAP/VES.
  5. Le rôle du conseiller et la procédure.
  6. Le coût de la VAE.
  7. Le financement : CPF (code CPF 200)/OPCO/ENTREPRISE/INDIVIDUEL/demandeur d’emploi/personne en situation de handicap.
  8. Le site du Cnam national – les référentiels.
  9. DIV@.

Ces deux démarches sont indissociables du démarrage du dossier de VAE.

A l’issue de la réunion d’information collective :

  • la fiche-contact DIVA@ est transformée en Livret de recevabilité, sur demande du candidat souhaitant poursuivre la démarche, permettant de compléter le dossier,
  • un message est adressé à chaque personne souhaitant continuer la démarche pour l’informer de la procédure et des documents à fournir,
  • un entretien individuel téléphonique, visio ou en présentiel est proposé au candidat.

C’est après avoir pris connaissances des informations renseignées sur le site DIV@ et des pièces justificatives transmises que le référent national du diplôme décide si la demande est recevable ou si elle est rejetée.

Le référent du diplôme a un délai de 1 mois maximum pour donner un avis favorable ou défavorable au dossier de recevabilité à partir du moment où la totalité des pièces nécessaires à l’étude du dossier sont adressées au conseiller.

Attention : la décision de recevabilité ne préjuge en aucun cas du type de validation (totale ou partielle) qui sera prononcée par le jury en fin de parcours.

L’émission du CERFA et de la notification de recevabilité permettra de mobiliser les financements nécessaires à la prise en charge de l’accompagnement VAE (forfait accompagnement intégrant l’inscription et les frais de jury).

Le candidat est autonome dans sa démarche, le Cnam est à ses côtés pour l’aider à faire émerger son souhait de validation et de formation, dans le cadre d’un entretien pour l’aider dans son choix de dispositif et de certification.

ETAPE 2 : L’accompagnement VAE (Livret 2) : un accompagnement pédagogique

Dès que la recevabilité est actée, le candidat pourra être accompagné à sa demande par un conseiller en VAE dans la constitution du livret 2, il s’agit de l’étape la plus importante en temps et en rédaction. Elle nécessitera de sa part un engagement important pour produire le document à transmettre au jury, et sur lequel sera basé sa soutenance orale.

La durée concernant cette étape de rédaction de VAE est fixée en moyenne à 12 mois. Le candidat avance à son rythme dans ce temps dédié.

Les différentes phases de l’accompagnement :

  • Présentation des attendus du dossier et des consignes à respecter : documents de contractualisation et d’appui à la rédaction.
  • Identification des activités clés du parcours professionnel et personnel.
  • Transmission de la méthodologie à employer pour la réalisation du dossier : fiches guide et documentation, référentiel, blocs de compétences.
  • Accompagnement dans l’élaboration du dossier : échange et questionnement permettant l’explicitation de l’activité.
  • Finalisation du dossier : vérification des preuves et de l’exhaustivité du dossier.
  • Préparation au jury : échange sur la méthodologie de présentation de l’expérience en situation de communication orale (support de présentation PPT, autres) et identification des éléments à mettre en évidence pour la soutenance orale.
  • Réalisation d’un entretien post-jury pour faire le point sur le passage en jury et envisager les nouvelles étapes en particulier dans le cas d’une validation partielle.

Financer sa VAE

Les différents dispositifs permettant de financer votre VAE sont présentés lors de la réunion d’information collective. Quelle que soit la situation, des dispositifs existent pour vous aider à financer la VAE. Cette question est abordée par échange individuel et la réponse est adaptée à chaque situation en fonction du type de financement possible pour chaque personne : CPF, Pass VAE - Région Sud , Cap emploi, France Travail – demande d’aide au financement de la VAE (se rapprocher de votre conseiller) et convention employeur.

VALIDATION des ACQUIS Tarif FINANCEUR Tarif INDIVIDUEL
Frais de jury de recevabilité 250 € 250 €
VAE sans accompagnement 500 € 290 €
VAE avec accompagnement (diplôme inférieur à Bac+5 - niv.7) 1 600 € 1 600 €
VAE avec accompagnement (diplôme supérieur ou égal à Bac+5 - niv.7) 2 100 € 2 100 €
VAPP (Validation des Acquis Professionnels et Personnels) 500 € 290 €
VES (Validation des Etudes Supérieures) 300 € 150 €

Documents à télécharger