Le Compte Personnel Formation (CPF)

Qu’est-ce que le CPF ?

La loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », promulguée le 5 septembre 2018, réforme la formation professionnelle et s’adresse à toute personne déjà engagée dans la vie active, y compris les personnes en recherche d’emploi.

La réforme acte le principe d’une individualisation accrue via le Compte personnel de formation (CPF) : chaque salarié ou demandeur d’emploi a la liberté de choisir la formation de son choix, et de la payer directement, sans appel à un intermédiaire, sous réserve que son compte CPF soit suffisamment crédité .

Depuis le 1er janvier 2019, le CPF n’est plus crédité en heures mais en euros, sur la base de 15 euros par heure cumulée. A titre indicatif, pour les salariés travaillant à plus de 50%, le compte CPF est alimenté à raison de 500 euros par an dans la limite de 5 000 euros. Vous trouverez ci-dessous les différentes situations possibles.

Quelles sont les formations Cnam Paca éligibles au CPF ?

Les formations éligibles au CPF sont des formations préparant aux diplômes et aux titres à finalité professionnelle inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Elles sont structurées en BLOCS DE COMPETENCE.

Les blocs de compétence accessibles avec le CPF sont présentés dans le descriptif des formations RNCP (onglet « Blocs de compétence »).

Rapprochez-vous de nos conseillers pour étudier votre projet. Des réunions d'information vous sont également proposées à distance.

Si votre projet n’est pas défini, pensez à prendre contact avec un Conseiller en Evolution Professionnelle. Ce service est gratuit.

Réglez votre inscription 6 Inscrivez-vous à la formation retenue 5 Recherchez une formation 4 Consultez vos droits 3 Activez votre compte 2 Connectez-vous au site www.moncompteformation.gouv.fr 1 Voici la marche à suivre pour utiliser son CPF sur Internet : Sur internet et via l’application CPF Facile ! L’application CPF sera accessible dès le 21 novembre 2019 sur Android et iOS Quelles sont les formations Cnam éligibles au CPF ? Seules les formations Cnam structurées en blocs de compétences et inscrites aux répertoires de France compétences peuvent être financées en mobilisant votre CPF. pour financer un projet de formation Suivre une formation certifiante inscrite au RNCP ou au répertoire spécifique RSCH Acquérir un socle de connaissances et de compétences professionnelles Réaliser un bilan de compétences Valider des acquis de l’expérience (VAE) Bénéficier d’un accompagnement et conseil à la création ou à la reprise d’entreprise Le Demandeur d’emploi : si ses droits sont suffisants, peut financer un projet personnalisé d’accès à l’emploi sans validation de Pôle emploi ;si ses droits sont insuffisants, pourra obtenir une aide financière de Pôle emploi sous couvert de validation. Le salarié : peut se former sur son temps de travail (soumis à autorisation de l’employeur en conservant sa rémunération) ;peut se former hors temps de travail (sans autorisation et rémunération supplémentaire) ;est le seul décisionnaire quant à l’utilisation de ses droits CPF. À RETENIR ! Les demandeurs d’emploi : aucune alimentation durant les périodes de chômage(vous conservez les droits accumulés en période de travail) Les agents publics :sous réserve de l’accord de l’administration publique dont dépend l’agent. (les compteurs CPF des fonctionnaires restent affichés en heures) Les travailleurs indépendants :500 €/an (plafonné à 5000 €) Les salariés non qualifiés et les personnes en situation de handicap :800 €/an(plafonné à 8000 €) Les salariés dont le temps de travail est inférieur à 50% du temps complet :Proratisation des 500 €/an octroyés à un plein temps Les salariés dont le temps de travail est supérieur à 50% du temps complet :500 €/an (plafonné à 5000 €) Pour qui et combien ? Les CPF pourront être abondés si le montant de la formation est supérieur à la somme capitalisée sur le compte par : une conversion - à faire avant le 31 décembre 2020 - des heures DIF non consommées (1 heure = 15 €); des accords d’État, employeurs ou de branches ; des dotations ; Les régions, les collectivités territoriales, les chambres régionales de métiers et de l’artisanat. Autres abondements possibles