Tourisme

Niveau 6

Aucune formation de niveau 6
pour ce domaine

Niveau 7

Aucune formation de niveau 7
pour ce domaine

Découvrez une sélection de métiers du domaine Tourisme et les formations qui vous permettront d'y accéder :

Agent d'accueil touristique

Ce métier s'exerce dans des structures telles que les offices de tourisme, les musées, les sites touristiques, les sites liés aux activités de loisirs comme les parcs de loisirs et les bases de loisirs. On trouve aussi des agents d'accueil touristique dans les structures liés à l'hébergement des touristes, comme les hôtels, les campings et les villages vacances. L'agent d'accueil touristique peut être amené à effectuer plusieurs tâches différentes :

  • accueillir les visiteurs, accueil téléphonique, prendre des réservations,
  • concevoir des visites, des excursions,
  • réaliser des dépliants touristiques, des brochures,
  • veiller à l'esthétique du lieu d'accueil, et son entretien,
  • participer à l'organisation de manifestations, festives ou culturelles.

    Source : wikipedia

Pour accéder à ce métier :

Chef de projet touristique

Le chef de produit touristique conçoit et met en place des offres touristiques variées : circuits encadrés par des guides, forfaits combinant vol et hébergement ou séjours à destination d’un type particulier de public (séniors, familles…). On l'appelle aussi "forfaitiste" : il conçoit des forfaits/séjours chez un tour opérateur.

Le chef de produit touristique est employé par un tour-opérateur ou une agence de voyages. Il est généralement spécialisé dans une zone géographie large (l’Océanie, l’Afrique). Dans les petites entreprises, il exerce également les missions du forfaitiste.
- Il réalise une étude de marché pour connaitre les demandes et tendances du moment : voyages de luxe, séjours ethniques, écologiques, culturels ou sportifs… et peut être amené à créer toutes sortes de vacances thématiques.
- Il entre en contact avec les professionnels locaux (hôteliers, guides, animateurs sportifs...) avec qui il met en place des partenariats.
- Il se renseigne sur les modes de transports disponibles sur place, les lieux touristiques, les activités, et compose ainsi un séjour clé en main.
- Il communique régulièrement avec la direction et l’équipe commerciale.
- Il s’informe de la situation politique et financière du pays visité, ainsi que des alertes météorologiques, afin de garantir la sécurité des clients une fois sur place.
- Il négocie les tarifs avec les locaux et demande des devis. Il dresse ainsi un budget, qui doit permettre à la fois de proposer aux clients un tarif attractif, et à son employeur de gagner une marge suffisante sur ce voyage.
- Il est chargé de la communication autour du produit créé (rédaction du descriptif, recherche des arguments de vente, choix des visuels) et de sa diffusion via des brochures ou par Internet.
- Une fois le produit terminé, son travail ne s’arrête pas là : le chef de produit touristique peut être amené à modifier ou améliorer certains éléments du voyage en fonction des retours clients.
Il conçoit ses voyages depuis son bureau, via le téléphone ou Internet : il ne se déplace à l’étranger que ponctuellement.

Devenir Chef de produit touristique : Qualités requises

Pour exercer ce métier, il est bien entendu nécessaire d’aimer les voyages, d’être curieux et ouvert aux autres cultures. Il faut aussi se tenir à l’affût des nouvelles tendances et être un peu sociologue : le chef de produit touristique doit deviner quelles activités, quelles visites touristiques séduiront un type de voyageurs ou une tranche d’âge. Il faut, enfin, connaitre parfaitement la région que l’on fait visiter, de manière à pouvoir faire découvrir les petits producteurs locaux, par exemple.

Le chef de produit touristique doit aussi avoir le sens du commerce, savoir négocier et faire baisser les prix des prestations. Pour cela, un bon sens relationnel et la maîtrise de l’anglais et/ou de la langue locale sont indispensables.

Chef de produit touristique : carrière / possibilité d’évolution

Ce métier est très convoité car les missions sont variées, nécessitent de la créativité et laissent une certaine autonomie. Aussi, ce sont des souvent des profils atypiques qui sont recrutés : anciens globe-trotters, commerciaux, ou professionnels du tourisme pouvant rendre compte d’une solide expérience. Le MBA tourisme est très apprécié des recruteurs. Après quelques années d’expérience, il est possible d’évoluer vers de plus grosses entreprises, ou de devenir directeur de programmation. Ce dernier supervise la stratégie globale de l’entreprise en encadrant l’équipe des chefs de produit.

Source : Le Parisien Etudiant

Pour accéder à ce métier :