1. Formations pour adultes
  2. Formation des adultes

Formations du domaine Formation des adultes

Le secteur de la formation a le vent en poupe : ces emplois ont quadruplé depuis 20 ans sous le double effet de la professionnalisation des métiers de la formation et la demande de professionnels pour former les salariés et les demandeurs d’emplois en reconversion.

Devenir formateurs, responsables de formation, animateurs pédagogiques d’action de formation, conseiller en formation-insertion…le Cnam propose une offre de formation adaptée au projet professionnel du candidat.

Découvrez une sélection de métiers du domaine Formation des adultes et les formations qui vous permettront d'y accéder :

Accompagnateur VAE

L’accompagnateur aide le candidat à : identifier les activités les plus pertinentes, au regard du référentiel de la certification visée; décrire et expliciter, avec une précision suffisante, les activités réalisées dans leur contexte avec les procédures mises en œuvre; rédiger le dossier de validation selon le degré de précision attendu par le jury de validation; préparer l’entretien avec le jury et/ou, le cas échéant, la mise en situation professionnelle.

Source : vae.gouv.fr

Pour accéder à ce métier :

Conseiller en Formation Continue

Le conseiller en formation développe et met en place des dispositifs et des actions de formation d'un secteur géographique ou économique. Il conseille et assiste les entreprises dans l'organisation, l'élaboration, la mise en oeuvre et le financement de leurs dispositifs de formation. Il peut prospecter des entreprises et des financeurs (branches professionnelles, collectivités, ...), commercialiser et promouvoir des formations.

Source : fiche Rome

Pour accéder à ce métier :

Consultant emploi formation

Il conseille et propose des actions d'accompagnement professionnel afin de favoriser l'emploi et l'insertion professionnelle des personnes. Il peut vendre des prestations (de travail temporaire, d'outplacement, ...) à des entreprises.

Source : recrut.com

Pour accéder à ce métier :

Coordinateur pédagogique

Le coordinateur pédagogique assure l'organisation et le suivi pédagogique des formations dispensées dans des organismes privés ou publics. Il oriente les formateurs pour l'utilisation de méthodes et pratiques d'enseignement. Il favorise l'utilisation d'outils pédagogiques et peut gérer le recrutement des formateurs au sein d'un organisme. Il évalue régulièrement les compétences pédagogiques des formateurs pour en améliorer la performance. Il participe à la sélection des futurs candidats et fait partie des jurys d'examens. Le coordinateur cherche des partenaires professionnels pour les stages en entreprise et assure le suivi pédagogique des étudiants en formation.

Source : kelformation

Pour accéder à ce métier :

Formateur d'adultes

Le formateur d'adultes conçoit des programmes de formations aux salariés ou demandeurs d'emploi pour contribuer au développement des compétences et à la transmission des connaissances dans le cadre d'une évolution de leur métier.

Source : Le Parisien Etudiant

Pour accéder à ce métier :

Responsable de projets de formation

Le responsable de projets de formation est un professionnel de l’ingénierie de formation. Ses principales activités sont les suivantes : l’ingénierie de formation à partir d’une analyse du travail; la mise en œuvre d’une stratégie de développement des compétences articulant travail et formation; le management d’un projet de formation ; l’inscription du projet dans la politique générale d’un territoire, d’une branche professionnelle, d’une institution ou d’une organisation; le montage juridico-financier et la gestion administrative d’un projet de formation ; l’accompagnement et le suivi des publics bénéficiaires de la formation;...

Source: fiche cncp

Pour accéder à ce métier :

Découvrez le marché de l'emploi du domaine Formation des adultes en région PACA :

Infos métiers

Le secteur de la formation a le vent en poupe : ces emplois ont quadruplé depuis 20 ans sous le double effet de la professionnalisation des métiers de la formation et la demande de professionnels pour former les salariés et les demandeurs d’emplois en reconversion. Les fonctions exercées sont multiples : les unes tournées vers l’animation et l’accompagnement des personnes ; les autres vers la conception et la conduite de projets ou d’équipes ; d’autres enfin vers la création de dispositifs d’insertion sociale, de développement des compétences et d’accompagnement du changement. Mais elles ont toutes une caractéristique commune : elles exigent un réel professionnalisme et une formation spécialisée de haut niveau.

Le marché de l'emploi

En 2011, dans un contexte de faible activité économique, le chiffre d’affaires réalisé par les organismes de formation a continué à progresser (+5 %). 58 668 organismes ont dégagé un chiffre d’affaires de 13 milliards d’euros en formant 23,8 millions de stagiaires (+5,1 %) et dispensant au total 1 152 millions d’heures (+4,1 %).

L’effectif du secteur a plus triplé au cours des 25 dernières années pour atteindre 150 000 emplois environ.

Cette profession s’est fortement féminisée (plus de la moitié des effectifs). La part des jeunes est en net recul : les moins de 30 ans représentent 12 % des emplois contre 28 % il y a vingt-cinq ans. La part des 50 ans et plus a plus que doublé sur cette période. Le niveau d’études s’accroît. La part des formateurs diplômés au minimum d’un bac+2 est passée de 27 % à 55 %.

Bien qu’en léger recul, une très large part des formateurs est salariée. Travailler sur un contrat à durée déterminée est de plus en plus fréquent pour les salariés et concerne un emploi sur cinq. L’ancienneté des formateurs a augmenté : un tiers d’entre eux sont ainsi présents depuis au moins dix ans dans leur entreprise. Le temps partiel, parfois subi, est très répandu parmi les formateurs et concerne 33 % des emplois. La part du sous-emploi (13%) est plus élevée dans cette profession qu’en moyenne.

Le principal secteur employeur est l’enseignement. Environ sept formateurs salariés sur dix travaillent dans des établissements de moins de 50 salariés, et très majoritairement dans ceux de moins de dix salariés. Un formateur sur cinq est employé par l’État, les collectivités ou les hôpitaux publics. Un tiers des formateurs salariés à temps complet déclare gagner plus de 2 000 euros nets mensuels, reflétant le niveau élevé de diplôme.

Source : travail-emploi.gouv.fr