L’informatique est un outil majeur de stratégie et de compétitivité. Il est devenu indispensable aux entreprises et au grand public. De la gestion des entreprises à l'industrie, en passant par les nouvelles technologies, la recherche, le multimédia, les systèmes embarqués ou les télécoms, les informaticiens sont partout. Des bureaux d’études aux entrepôts, en passant par les usines, des logiciels interviennent pendant la conception et la fabrication des produits et gèrent les flux d’information (systèmes d’information, systèmes de contrôle commande, de pilotage automatique, mobilité réseaux sociaux, etc.) dans le monde entier.

Découvrez une sélection de métiers du domaine Informatique et les formations qui vous permettront d'y accéder :

Développeur web

Chargé de la réalisation d'un site internet et des fonctionnalités qui vont avec, le développeur web est un programmateur multi-tâches et multi-languages, très flexible (agile), afin de s'adapter aux nombreux besoins d'un site internet. Véritable enjeu de ces dernières années, les développeurs sont très recherchés sur le marché de l'emploi. C'est sur les épaules du développeur web que repose la responsabilité du bon fonctionnement d'un site internet (nouveau service, maintenance du site, rapidité...). *Source : Le Parisien Etudiant*

Pour accéder à ce métier :

Analyste-programmeur

L'analyste programmeur conçoit et développe des logiciels dédiés à une entreprise, une administration ou un secteur d'activité. Il travaille sous la tutelle d'un chef de projet qui est le plus souvent ingénieur d'étude et développement. Lorsque sa mission est de concevoir un programme dans son intégralité, l'analyste programmeur rejoint une équipe de techniciens sous la supervision d'un responsable de projet. Son rôle est de comprendre les besoins des utilisateurs et d'apporter une solution à chaque demande par le biais de fonctions intégrées à un logiciel.

Source : Manpower

Pour accéder à ce métier :

Technicien de maintenance en informatique

Installer les postes de travail, connecter les ordinateurs (imprimantes, réseaux…), guider les utilisateurs, répondre à leurs questions, et surtout intervenir lorsqu’une panne survient : telles sont les missions du technicien de maintenance IT. Son rôle est essentiel dans le fonctionnement d’une entreprise, car sans lui tout incident informatique peut vite paralyser l’activité.

Source: Manpower

Pour accéder à ce métier :

Responsable sécurité informatique

Le responsable sécurité informatique évalue la vulnérabilité du système d’information de l’entreprise, définit et met en œuvre la politique de sécurité de l’entreprise. Il met en place des solutions pour garantir la disponibilité, la sécurité et l’intégrité de système d’information et des données.

Source : Apec

Pour accéder à ce métier :

Administrateur de bases de données

L’administrateur base de données conçoit, gère et administre les systèmes de gestion de bases de données ; il garantit la cohérence, la qualité, la sécurité et l’accessibilité permanente des informations.

Source : Apec

Pour accéder à ce métier :

Administrateur réseau et système

L'administrateur réseau est garant du bon fonctionnement et de la qualité du réseau de l'entreprise. Il participe à son évolution et pilote l'accès aux utilisateurs.

ACTIVITÉS PRINCIPALES

Gestion de projets et mise en place du réseau

  • Optimiser le réseau par la conduite de projet d’installation ou de refonte de certains éléments du réseau de l’entreprise, matériels ou logiciels.
  • Prendre en compte les exigences des utilisateurs en termes d’exigence de performances du réseau (puissance, rapidité, stabilité).
  • Intégrer de nouvelles applications afin d’améliorer les performances des réseaux.
  • Assurer l’interface entre les équipes internes et externes (sous-traitants) lors de la mise en place de réseaux.
  • Mettre en place les interconnexions entre les différents réseaux de l’entreprise pour assurer leur compatibilité.
  • Apporter son expertise technique et fonctionnelle sur la partie réseaux lors du lancement de projets transverses.

Administration des réseaux

  • Mettre en place les normes de sécurité, notamment celles liées aux conditions d’accès.
  • Assurer la bonne gestion des droits d’accès, pour les machines d’une part, et pour les utilisateurs d’autre part, dans le respect des règles de sécurité de l’entreprise.
  • Mettre en place des tableaux de bord de suivi des performances et de qualité du réseau (pannes, flux, disponibilité des ressources, sécurité, etc.).
  • Installer les logiciels d’administration de réseau.
  • Assurer l’ensemble des sauvegardes nécessaires pour maintenir la sécurité des données circulant dans le réseau de l’entreprise.
  • Suivre le budget d’exploitation des réseaux.

Support aux utilisateurs et maintenance réseau

  • Assister les utilisateurs (hotline) sur la partie réseau afin de les aider en cas de panne ou de difficultés.
  • Diagnostiquer, prévenir et réparer les pannes et les dysfonctionnements des réseaux.
  • Former et sensibiliser les utilisateurs aux réseaux et à la sécurité.

Veille technologique

  • Assurer une veille technologique afin d’anticiper les évolutions nécessaires à l’optimisation du réseau.
  • Proposer les investissements informatiques relatifs au réseau.

Source : Apec

Pour accéder à ce métier :

Architecte infrastructure

Le métier d’architecte infrastructure consiste à assurer l’harmonie du fonctionnement du système informatique d’une structure. Dans cette mission, l’architecte a la charge d’adapter les logiciels aux dernières évolutions technologiques disponibles et de garantir une optimisation des équipements disponibles en tenant compte du budget alloué à ses missions. Son travail peut l’amener à travailler avec les postes d’architecte technique, d’architecte système, stockage et réseaux. En effet, sa mission est transversale et correspond à un giron d’expertise étendu qui lui permet une surveillance permanente d’une infrastructure entière. Il faut souligner que cette profession est relativement récente puisqu’elle date du début des années 2000 lors du virage technologique opéré par l’expansion des progiciels et des plates-formes d’externalisation de gestion des données dématérialisées. Aujourd’hui, la profession est devenue un moyen humain essentiel des services informatiques puisque les techniques de virtualisation et du cloud computing font émerger de nouveaux défis qui vont challenger les SI actuels.

Source : Supinfo

Pour accéder à ce métier :

Architecte sécurité

L’architecte de sécurité structure les choix techniques, technologiques et méthodologiques d’un ensemble [système, logiciel] répondant à des exigences de sécurité. Il s’assure de la déclinaison des exigences techniques (fonctionnalités à offrir, contraintes de performance, d’interopérabilité, d’interchangeabilité, de robustesse, d’intégration de solutions sur étagère, d’exportabilité) selon des critères de coût, d’efficacité, de stabilité, de maîtrise, de niveau de risque, de respect des standards, d’aptitude à la production, au déploiement et à la maintenance MCO (Maintien en Condition Opérationnelle) et MCS (Maintien en Condition de Sécurité). Il valide la cartographie du système d’information et s’assure notamment que les hypothèses de sécurité relatives à l’environnement de son architecture sont clairement énoncées et prises en compte dans sa conception. Il veille à ce que les exigences de sécurisation applicables aux différents constituants de son architecture ou aux outils permettant de la produire soient effectivement mises en œuvre. Il prépare les dossiers de conception et de justification sur les aspects sécurité. Il participe à la conception de l’architecture et de l’implémentation du produit ou système à développer en s’assurant que les différentes briques disposent du niveau de sécurité adapté aux contextes du projet sur les aspects techniques, usages, métiers…

Source : site ANSSI

Pour accéder à ce métier :

Chef de projet informatique

Le chef de projet conçoit des solutions informatiques pour le compte de l'entreprise qui l'emploie ou par l'intermédiaire d'une SSII (Société de services en ingénierie informatique). Il peut par exemple créer un logiciel de gestion des ressources humaines, mettre en place le réseau informatique d'une entreprise, réaliser un progiciel de gestion de production, élaborer un site Internet ou Intranet,...

Source : Cadremploi

Pour accéder à ce métier :

Intégrateur sécurité

L’intégrateur de sécurité système analyse et prend en charge les volets sécurité (objectifs, niveau de criticité et attentes en termes de résilience) en liaison avec l’architecte informatique et/ou l’architecte sécurité et programmes dans l’infrastructure. Il définit et met en œuvre des plates-formes nécessaires à l’intégration des solutions (services ou produits de sécurité) dans les nouvelles applications. Il planifie, coordonne, en relation avec les autres secteurs concernés (systèmes, réseaux, système de gestion base de données, etc.), les besoins d’intégration exprimés. Il installe des composants matériels, des composants logiciels ou des sous-systèmes supplémentaires dans un système existant ou en cours de développement, respecte les processus et procédures établis (i.e. gestion de configuration) en tenant compte de la spécification, de la capacité et de la compatibilité des modules existants et des nouveaux modules afin de garantir intégrité et interopérabilité. Il contribue à la qualification technique et à l’intégration dans l’environnement de production. Il documente les processus de mise en œuvre, de mise à jour et d’exploitation des composants de sécurité et organise les conditions de mise en œuvre du maintien en condition de sécurité.

Source : ANSSI

Pour accéder à ce métier :

Architecte de système d'information

L'architecte de systèmes d'information a la responsabilité de l'architecture technique du système d'information d'une entreprise. A partir de l'analyse des besoins métiers actuels et futurs de l'entreprise, il doit mettre en place des solutions informatiques et définir les normes et les procédures. Il est ensuite chargé de choisir le matériel à acheter puis d'encadrer les équipes de développement. Son dernier point d'action est la veille technologique des systèmes d'information.

Source : Cadremploi

Pour accéder à ce métier :

Ingénieur réseaux

L'ingénieur réseaux contrôle les performances, la sécurité, la disponibilité des ressources, les conditions d'exploitation, de maintenance et d'accès du réseau. Il définit les configurations et contrôle la mise en oeuvre des solutions logicielles et matérielles.

Source : Cadremploi

Pour accéder à ce métier :

Découvrez le marché de l'emploi du domaine Informatique en région PACA :

Infos métiers

L’informatique est un outil majeur de stratégie et de compétitivité. Il est devenu indispensable aux entreprises et au grand public. De la gestion des entreprises à l'industrie, en passant par les nouvelles technologies, la recherche, le multimédia, les systèmes embarqués ou les télécoms, les informaticiens sont partout. Des bureaux d’études aux entrepôts, en passant par les usines, des logiciels interviennent pendant la conception et la fabrication des produits et gèrent les flux d’information (systèmes d’information, systèmes de contrôle commande, de pilotage automatique, mobilité réseaux sociaux, etc.) dans le monde entier.

La fonction INFORMATIQUE occupe une place centrale au sein du système d'information de l'entreprise. Elle regroupe un ensemble de métiers qui s'exercent chez les prestataires (sociétés de service, conseil, éditeurs de logiciels, constructeurs, grossistes, …) et chez l'utilisateur (PME-PMI, secteur public et grandes entreprises).

Quels sont les acteurs de l'informatique ?

  • Les SS2I (Sociétés de Service en Ingénierie Informatique) : elles offrent des métiers très variés comme l'étude, le conseil, l'expertise, la conception de progiciels, les solutions logicielles dédiées d'architectures réseau ou système, l'infogérance...

  • Les opérateurs de télécommunication : ils déploient, exploitent et maintiennent des réseaux de télécommunication afin de fournir à leurs clients des services associés.

  • Les sociétés multimédias : elles se sont multipliées avec le développement des usages liés à Internet. Elles offrent des débouchés en terme d'études, de conception de services, de portails Web, d'environnement numérique de travail.

  • Le secteur industriel, tertiaire et les administrations : ils proposent des métiers dans des domaines variés tels que l'administration des systèmes d'information ou les technologies de l'information et de la communication.

Le marché de l'emploi

Avec une fourchette comprise entre 55 000 et 59 300 recrutements en 2019, le marché de l’emploi des cadres informaticiens devrait être au plus haut niveau avec une 6ème année consécutive de hausse. C’est ce que prévoit l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) dans la dernière édition de son étude sur l'emploi cadre en France.[…] Avec un volume de recrutements en augmentation (entre +2 % pour le bas de la fourchette et +10 % pour le haut), les services demeurent un secteur d’activité porteur pour 2019. Cette dynamique est largement tirée par les secteurs de l’informatique et télécommunications. Pour l'Apec, les évolutions technologiques en cours de maturation autour de la data, de la cybersécurité ou de l’intelligence artificielle participent largement à ce mouvement, de même que les activités d’ingénierie adossées à l’industrie autour de l’usine du futur.

Les profils débutants très courtisés dans l'IT: du coup, le secteur des activités informatiques et des télécommunications devrait connaître une situation encore plus favorable en 2019, avec des réalisations et des prévisions d’embauche en hausse de 10% (hypothèse basse) à 19% (hypothèse haute). Du point de vue des profils les plus chassés, les cadres informaticiens de moins de 5 ans d’expérience, et notamment les débutants de moins d’un an d’expérience, sont particulièrement recherchés par les entreprises des services informatiques et des télécom. Ainsi, plus d’un quart des embauches prévues concernerait des cadres débutants dans ces secteurs d’activité. Source : Apec